LE VIOLONGAY

Au cas ou vous n’ayez pas encore eu la chance de croiser les vidéos de ce charmant jeune homme au détour d’une publication sur le World Wide Web, je suis ravie de vous aporter ce petit mais incomparable moment de découverte et de bonheur.

En quelques mots, notre ami (si si, bientôt il sera aussi votre ami) Éric Richer aka « Le Violongay » est un québécois qui recherche par le biais de ses vidéos, un acolyte pour realiser ses fantasmes gays, mais attention, il a des critères bien particuliers ! Ce dernier devra être un homme de type blond, blond/chatain ou chatain/bruns (avec un mulet de préférence), il devra porter des jeans noirs serrés, des chemises blanc cassé/blanc crème et enfin, il devra lui jouer un beau rigodon !

Je ne vous en dit pas plus, je ne voudrais pas vous gâcher la surprise…

(Si l’un d’entre vous correspond aux critères de notre ami, voici sa page facebook : facebook.com/sexyvioloneux )

Merci à Axelle et Damien pour cette belle découverte !

NB : Attention aux commentaires ou a la diffusion que vous ferrez sur ce sujet, sur certains forums j’ai pu trouver ce genre de commentaires :D :

X-RAYS ART by MATTHEW COX

Cet artiste originaire de Philadelphie a eu une idée que je trouve absolument géniale. Utiliser des radios médicales et les « broder » afin de stimuler l’imaginaire. Ce mélange de textures et cet ajout de couleurs nous emmène dans un autre monde.

J’aime la broderie, le point de croix et tous les « travaux d’aiguille » en général mais je trouve que souvent leurs supports les déservent. Ici, en y ajoutant un support un peu plus glauque, je trouve qu’ils prennent tout leur sens.

Voici quelques unes des créations de Matthew Cox.

 

DES SECTES EN PAPIER PEINT

Ma passion pour les gifs animés m’a permis de croiser la route virtuelle de Dallas, graphiste et contributeur de l’excellent tumblr Blingee4Life.

Apres avoir parcouru l’intégralité de son site internet et apres quelques échanges on s’est découvert pas mal de centres d’intérêt communs.

Ceux qui me connaissent (personnellement j’entends) savent ce que les sectes représentent pour moi, vous imaginerez donc sans trop de mal que j’ai étée totalement conquise par ses travaux graphiques sur ces dernières.

« Pour la création de motifs décoratifs, je me suis intéressé aux dirigeants de sectes. Okay, je vous l’accorde, il n’y a strictement aucun rapport à première vue. Mon but était de détourner une série d’images traitant de Jim Jones, pasteur charismatique du « Temple du Peuple » et de David Koresh, leadeur de la secte des « Davidiens ». Ils ont respectivement entrainé le suicide collectif de 908 personnes à Jonestown au Guyana en 1978, et le siège de Waco au Texas avec le décès de 82 personnes en 1993.
Comment peut-on, à partir d’une collection d’images de morts, de massacres et de portraits de gourous, produire une série de motifs ayant pour but de décorer textiles et papiers peints ? C’est exactement la question que je me suis posé, et j’ai tenté d’y répondre. » 

Quand on en à discuté voici comment il y a répondu… (une excellente réponse à mon gout !)
« J’ai toujours été attiré par les esthétiques développés volontairement ou non par des groupes ou des personnages forts.
Le design c’est, pour moi, une forme de manipulation… on le voit partout d’ailleurs. Le designer objet va inventer un besoin, le designer graphique va inventer une envie. Et dans le principe, les mouvements, groupes ou personnes malsain(e)s reprennent ces fonctionnement pour attirer, séduire et manipuler.
Faire un lien entre les deux me parait donc inévitable. »

Je trouve tout ça simplement parfait.

www.dallasisnotmyname.com

LES COMEDIES MUSICALES SAUVERONT LE MONDE

10 ans… 10 ans que la comédie musicale « Cindy, Cendrillon 2002″ a vu le jour et je me demande franchement ce que j’ai bien pu foutre pendant ces 10 années  pour être passé aussi lamentablement à côté d’un truc pareil – putain mais y’a même Lââm dedans !

En gros c’est l’histoire de Cindy qui vit dans un pavillon de banlieue avec sa belle-mère et ses deux demi-sœurs qui la prennent pour la bonne. (ici un résumé à la hauteur du spectacle !)

Dans « Rave Party », Petula la demi-sœur de Cindy, a découché. Elle rentre à midi et explique à sa mère, La Palma et à sa soeur Tamara, qu’elle était a une rave party – imaginez, en fait c’est Javotte qui rentre de teuf – non mais sérieusement…

Tout ça pour dire que les teufs c’est mal, l’alcool c’est mal, la drogue c’est mal, la musique de sauvages c’est mal, etc. Merci la variété française, la morale à deux balles et les comédies musicales.


Merci à Charlotte Cellier du Tu Peux Pas Test Contest.

 

DOROTA LOPATYNSKA DE SLEPOWRON IS A MULTI TALENTED ARTIST

Si être slasheur (j’entends cumuler plusieurs activités) a été décrit comme complètement tendance par le magazine Jalouse, alors Dorota Lopatynska De Slepowron est totalement trop in !

Lorsque certains sont juste livreurs de sushis / Dj / organisateurs de soirées BDSM, Dorota Lopatynska De Slepowron elle est (je vous épargne les « / », l’article serait encore plus indigeste) :
- actrice (thanks to Bollywood)
- modèle photo (elle est charmante et très classe)
- chanteuse (ah bah ouais, qui ne l’est pas aujourd’hui?)
- artiste peintre (elle fait de très beaux tableaux essentiellement sur le thème des signes astrologiques)
- créatrice d’Orgone Generators (merci de m’envoyer un email si vous comprenez à quoi ça sert)
- styliste (elle fait des robes médiévales très très distingués)
- Miss Commonwealth 2007
- finaliste au concours Miss Monde 2007 (2007 fût une belle année dis donc !).
et je passe les apparitions dans les pubs Trident et dans les clips de « hip hop »…

Mais je vais plutôt la laisser se présenter, ça sera plus parlant :
Il est IMPERATIF de visionner cette vidéo – en entier et en plein écran de préférence.

 

 

Retrouvez-la sur son site, vous verez, on a en commun la passion des gifs !
www.mystical-rainbow.co.uk

 

DRAGON – DICK – DILDO

Je crois devoir préciser que même si le porno est en libre accès à tous, cet article est « interdit » aux mineurs…

Lorsque j’étais en fac de droit j’arrondissais mes fins de mois en vendant des sex toys mais tous les accessoires que je proposaient étaient finalement assez sages en comparaison à ce que je découvre depuis quelques temps.

Ma promenade quotidienne dans le monde sauvage d’internet me mène de blog mode en site d’art, de design, d’actu, de tattoo, de weirdos en tout genre et de plus en plus sur des sites plus ou moins pornos. Je ne me découvre pas soudainement une passion pour le sexe, non, je dois avouer que ça je l’ai toujours et su et assumé, mais de nouveaux sites/blogs consacrés à une génération Youporn fleurissent chaque jour et nous présentent des pratiques et des fantasmes parfois hallucinants.

Il y a quelques jours je découvre donc qu’il existe des godes spécialement concus pour les geeks fans de jeux vidéos fantastiques et autres jeux de rôles : des godes en forme de bite de dragon. Je me demande si le plus fou là dedans est le fait qu’il y ait des hommes et des femmes qui fantasment sur le fait de se faire prendre sauvagement par un dragon ou le fait que, le dragon étant un animal imaginaire, que quelqu’un a un jour décidé de la forme que sa bite devait avoir.

A quand le gode en forme de bite de licorne?

J’ai le plaisir de vous présenter :

- Duke the Bad Dragon :

- Crackers the Cockatrice :


- Natasha the Anthro Husky :


- Xar the Karabos :

ou encore Vergil the Drippy Dragon :

D’autres godes, en forme d’autres animaux imaginaires (ou pas puisque le site propose aussi des « bites » de dauphin (WTF!!!)) sont dispos sur le site de Bad Dragon et pour les plus curieux, le site propose aussi un forum de discussion

DOCTISSIMO M’A TUER

« Doctissimo m’a tuer » compile la crème de la crème du célèbre « portail médical grand public dont les forums sont des lieux de discussion, d’échange et de partage autour de questions sur la santé, la forme, le bien-être, la psychologie, la nutrition, la sexualité, la grossesse, les soins pour les bébés, etc. »

Accrochez-vous, y’a du lourd !


Si vous en voulez plus c’est par ici : www.doctissimomatuer.tumblr.com

PINAR YOLACAN, DES TRIPES DANS LA MODE

Si c’est d’abord son prénom qui m’a interpellé (bah ouais j’y peux rien…) c’est surtout le travail de Pinar Yolaçan qui m’a complètement scotché !
Cette jeune photographe plasticienne turque met en scène des modèles qui se trouvent bien loin des stéréotypes de beauté et pousse la provoc encore un peu plus loin en les habillant de vêtements et d’accessoires faits à base de viscères d’animaux.

Un peu de tripes dans la mode, on peut dire que ça fait vraiment du bien !

www.pinaryolacan.net